Le nodule noir 

Le texte qui suit est tiré du Site Internet "Maladies des arbres du Québec".

 

L'autre fléau que je retrouve encore une fois à peu près partout dans la région de Boucherville est le nodule noir. Cette maladie est commune dans toute l'aire de distribution des cerisiers au Canada (famille des rosacée, genre prunus), mais frappe particulièrement le prunus Schubert. Le nom nodule noir décrit l'excroissance ou la tumeur chancreuse noire ou de couleur charbon, rugueuse et fusiforme, qui apparaît généralement sur un côté de la branche infectée. À terme, comme la sève ne peut plus passer dans les branches et le tronc, l’arbre meurt. Plusieurs tentent de contrôler le nodule noir en coupant 30 cm en amont de l'excroissance. Par contre, trop souvent, le nodule va se réimplanté via les plaies de coupe. Sur les photos, le prunier est irrécupérable.


Comme le prunus Schubert (à feuilles pourpres) est souvent le premier hôte du nodule noir dans un secteur, lors de ma rencontre avec la conseillère de Boucherville Mme Anne Barabé le 25 janvier 2016, j'ai demandé entre autres choses, d'en interdire la plantation au plus tôt. Or, à Boucherville, il est encore permit.

 

Prunier Shcuberta tteint du nodule noir.
Prunier Shcuberta tteint du nodule noir.

© 2016 par SERVICES D'ARBRES BOUCHERVILLE.