Détection d'anomalies

514 404-6299

Description

 

Il y a de nombreuses anomalies qui peuvent frapper le grand monde des arbres. Ces anomalies peuvent être de sources biotiques (les insectes et les maladies), ou bien abiotique, soit par à peu près tout le reste, soit le vent, le froid, la foudre, le sel, les oiseaux, les animaux etc.

 

 

 

 

 

Dès qu’on remarque qu’un arbre ne va pas bien, il faut agir. Vous avez un doute? Appelez-moi et je me déplacerai pour faire les vérifications. 514 404-6299.

Depuis quelques années, on est au prise avec une véritable épidémie d'un petit insecte originaire d’Asie; l'agrile du frêne. Plusieurs experts prédiraient apparemment, qu'à terme, les pertes en Amérique du Nord se chiffreront en milliards de $. Des centaines de milliers de frêne devront être abattus. Comme cette espèce a largement été plantée dans les municipalités du sud du Québec, la perte de ces arbres, souvent centenaires, sera énorme et causera des îlots de chaleur à beaucoup d'endroits. C'est une véritable catastrophe écologique. À l'heure actuelle, beaucoup de municipalités, lorsqu'elles parlent de problèmes avec leurs arbres, ne parle que de l'agrile du frêne. Il y aura tellement de frênes qui seront abattu dans seulement quelques années, causant de véritables déserts végétales, que d'autres problèmes sont mis de côté. Compréhensible? Non! Car ces problèmes vont finir par nous rattraper et plus on tarde pour trouver la solution approprié et plus les municipalités tardent à légiférer, plus les problèmes en questions prendront des proportions graves et plus les conséquences d'avoir tardé à agir seront elles aussi gravent. De ces problèmes, il y a entre autre deux maladies: Le chancre eutypelléen de l'érable et le nodule noir.

 

 Tant concernant le chancre eutypelléen de l'érable, que le nodule noir, comme la propagation de la maladie se fait grâce au vent, par la voie de spore minuscules, plus vous tardez à éliminer un arbre irrécupérable, plus vous contribuez à propager ces maladies.

 

Afin de faire cesser la propagation de ces fléaux, lors de ma rencontre avec la conseillère municipale en environnement Mme Anne Barabé, le 25 janvier 2016, je lui ai suggéré que notre municipalité oblige l'abattage d'arbre trop affecté par les maladies et insectes. J'ai par ailleurs suggéré, que ces abattages soient faits durant l'hiver, afin de restreindre la propagation de spores. Car l'hiver, les spores sont moins viables, et risque ainsi moins de se propager aux arbres hôtes qui se trouveraient dans le secteur.

Prunier Schubert nodule noir
Érable Norvège chancre eutypelléen.

© 2016 par SERVICES D'ARBRES BOUCHERVILLE.