La plantation d'arbres 

Il y a quatre siècles, les forêts couvraient environ les 2/3 des terres émergées. Maintenant, elles ne couvrent plus qu’environ le 1/3 des terres émergées et cela continu à décroître!  (Selon une émission de « La semaine verte », diffusée à Radio-Canada en février 2016). Évidemment, à plus ou moins long terme, cela risque d’être catastrophique pour la survie des êtres vivants de notre petite planète bleue. Nous, avec nos petits terrains, nous disons tous que nous ne pouvons rien y faire. Eh bien moi je dis que non, on peut faire un petit quelque chose, qui peut être ne changera pas le sort de l’humanité, mais qui selon moi, en éveillant les consciences, amènera un début de sensibilisation qui pourrait finir par avoir un impact auprès de nos décideurs. J’ai donc suggéré, lors de ma rencontre avec Mme Anne Barabé, conseillère municipale de Boucherville et responsable du dossier environnement, le 25 janvier 2016, de créer une sorte bourse de carbone en fonction des arbres sur les terrains! L’idée de base, consisterait en un crédit de taxe municipale, si sur « Google Map » la canopée d’un terrain couvrirait le 1/3 d’un terrain (bâtiments inclus) et d’en accorder un plus haut, si la canopée couvrirait les 2/3 d’un terrain. De cette façon-là, la municipalité enverrait un signal fort qu’elle reconnait l’effort vert de ses citoyens et les bienfaits immenses que les arbres engendrent pour nous dans nos villes. À suivre…
 

Depuis mon enfance, je suis un passionné du monde végétal. J’ai beaucoup lu sur le sujet. À cela, s’est ajoutée une formation de 915 heures dans le domaine, en plus d’une autre formation en bonsaï,  à la Société de bonsaï et de penjing de Montréal. Il s’en découle donc de je possède une belle expertise afin de vous guider dans le choix de vos 

plantations. Trop de gens ne respecte pas la règle de base qui dit à peu près; «  on ne plante pas ce que l’on veut où on veut, mais ce qui serait le mieux pour le dit lieu! »


Combien de gens plantent un pommetier à l’ombre et ne comprennent pas après pourquoi il tombe malade? Combien de gens plante de futur géant sous des câbles d’HQ et doivent le faire abattre tôt ou tard?

 

Dites-moi qu’elles sont vos priorités et je ferai les recherches appropriées afin de vous guider au mieux. Privilégiez-vous les fleurs, les feuilles, les fruits, l’ombrage, le port, la taille, la résistance aux maladies et insectes, la noblesse, la rapidité de croissance etc…? Répondez à ses questions et je vous guiderez vers un choix approprié, selon vos désirs. Évitez les effets de mode! Car elles nuisent à la biodiversité et crée des concentrations qui attirent tôt ou tard les insectes et les maladies. Ainsi, si votre voisin a planté un lilas japonais et que vous trouvez ça beau en fleur? (En passant ils déracinent facilement aux grands vents). Plantez quand même une autre essence. Vous y gagnerez et votre quartier aussi! 

 

Aussi, il est des plus malheureux que certaines essences soient très prisées, alors que d’autres beaucoup plus intéressantes soient délaissées. D’autant plus que si les acheteurs savaient les défauts des espèces vedettes, tel le chancre eutypélléen chez l’érable de Norvège, ils les éviteraient à coup sûr!

 

Il me fera un plaisir de vous guider dans vos choix d’arbres. Mais de grâce, planter des arbres. Car la vie sur notre petite planète en dépend!!! Et elle va mal notre planète...

 

Et vous participez vous participez-vous à l'effort collectif en plantant des arbres?

 

Pour toutes questions concernant la plantation d’arbres, contactez-moi et il me fera un plaisir de vous rencontrer pour vous conseiller ou planter vos arbres.
Alain Laperrière, Services d’arbres Boucherville (514) 404-6299

 

© 2016 par SERVICES D'ARBRES BOUCHERVILLE.